vendredi 17 mars 2017

Piqûre de rappel

Andrés Serrano via Flash of God


On le sait, les grands médias aiment le tiède, le mou, le qui dérange pas, le qui ne mobilise qu'en une infime partie le temps de cerveau disponible du télé-é-lecteur, qu'on réveille simplement, de temps à autre, à coup de buzz... En période pré-électorale, ces entreprises accordent ainsi un espace confortable aux candidats les plus représentatifs du système médiatico-politico-économico-démocratico-machin en place. On agite certes l'épouvantail de l'extrême-droite mais l'on a pris le soin de le dépoussiérer (on ne sait jamais), et l'on mise sur un sursaut républicain incarné par ces professionnels de la profession dotés des esprits de servilité les plus développés. A la veille de ce piège à cons, Le Monde diplomatique a remis à jour le Qui possède quoi des médias français déjà signalé ici et co-réalisé avec Acrimed , histoire de rappeler qui nous informe... C'est à retrouver en cliquant deux, trois fois ici (plaisir augmenté)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire