samedi 11 mars 2017

Douceur du temps


Josef Koudelka via Undr


Comme le temps paraît doux
quand il est trop tard

et qu'on n'a pas à suivre
des hanches qui ondulent

jusqu'au fond de notre
imagination moribonde


Leonard Cohen, Le Livre du désir,
trad. Jean-Dominique Brierre
et Jacques Vassal

Aucun commentaire:

Publier un commentaire