lundi 3 avril 2017

Je ne suis pas malhonnête

Gjon Mili via Louxo's Enjoyables



Ce que j'aime le moins ? Je pense que c'est l'équilibre ; dans la tête, l'amour, la conduite quotidienne, tous les domaines quoi, sauf au cirque où, parfait, l'équilibre se parodie lui-même.

Les jolies femmes qui affichent leur beauté – sans faire usage de leurs charmes – sont des papillons qui se capturèrent eux-mêmes, se piquèrent au liège et se mirent sous verre.

Je résouds maintes questions en ne me les posant pas.

Je n'apprécie pas les vaniteux mais les vantards m'amusent.

Malheur au pauvre.

Un avantage des inscriptions comme les miennes est qu'elles font supposer chez leur auteur plus d'esprit et de connaissance qu'il n'y en a.
Mais là n'est-il point le propre de toute écriture ? Avec son premier et son dernier but ?

Etant donné la conversion de J.K.Huysmans au catholicisme, il faut aussi envisager sa folie, ou sa sottise, ou ses mystifications, ou un amour de l'estrade, ou sa curioisité ou son goût pour l'absurde.

Je ne suis pas malhonnête. Je suis doux, modeste, influençable et craintif. A regarder les résultats de mes réactions, pourtant, c'est comme si j'étais malhonnête.

Tout compte fait, c'est toujours moi qui ai raison. Mais, hélas, pour le seul motif que le contraire est impossible.

Il ne suffit pas que tu m'épargnes, il faut donner l'illusion que je te vaincs.

L'homme tient pour intelligence l'usure de ses facultés d'indignation.

Je ne suis pas scutenairien, c'est bien plus fort : je suis Scutenaire.

Je retournerai le fer dans la plaie jusqu'à ce qu'il soit chaud.

La plupart des criminels sont des moralistes.

La mort est une peine bien douce pour les milliers d'innocents que l'on croise dans les rues.

Ce sont des hommes publics : ils sont sortis de l'ombre pour entrer dans la boue.

Et pouquoi nos amis ne seraient-ils pas bêtes ?

Les philosophies sont des tumeurs de la réflexion.

Ce n'est point parce qu'il aime boire ton foutre au con de ta femme que l'amant de celle-ci est amoureux de toi.

Tout ce que font nos maîtres est mal fait.

Poème
L'enfant mort sur le balcon, le front troué d'une balle, avait un petit air grave qui me remplit le cœur de pitié. C'était un garçon de neuf ans, aux cheveux courts à la romaine et vêtu d'un tablier frais.
Il avait fallu que je tire pour faire cesser les cris d'un chat qui empoissonnaient le quartier.


Louis Scutenaire, Mes inscriptions 1945-1963,
réédition toute frâiche chez Allia, 15€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire