mardi 19 septembre 2017

Malgré tout



La littérature ressemble beaucoup au combat des samouraïs, mais un samouraï n'affronte jamais un autre samouraï, il se bat contre un monstre. De plus, il sait généralement qu'il va perdre. Savoir que l'on va être vaincu et avoir, malgré tout, le courage d'aller se battre : c'est ça, la littérature. 

Roberto Bolaño

Aucun commentaire:

Publier un commentaire