lundi 14 septembre 2015

Déformation professionnelle


Un ami alermondialiste, adepte de la critique des médias, m'a fait parvenir cette compilation qui a, certainement, déjà fait le tour des réseaux sociaux. Je la pose ici, pour tous ceux à qui cela aurait échappé.



Cela se passe de commentaires. On notera simplement que, comme bon nombre de ses confrères, cette reporter hongroise, se place du côté de la police dont elle espère la protection, et dont elle filme, bien entendu, le point de vue. On retrouve ce réflexe professionnel dans toute manifestation. Est-ce parce que Petra Laszlo a des accointances avec l'extrême-droite magyar, comme cela a été dit, toujours est-il que, tout d'abord effrayée par ce qu'elle filme, cette horde de sauvages foulant sa terre, elle file un coup de pied ou deux à ces barbares (le deuxième sur une fillette), avant de n'écouter que son courage et prendre la fuite, puis, une fois la foule sur le point d'être dispersée, Petra reste de pierre et se propose de donner un coup de main à ses protecteurs en tendant la jambe comme un vulgaire arrière central de division de district. Le Prix Pulitzer du journalisme lui tend les bras.

2 commentaires:

  1. C'est encore une bonne raison d'être comme votre ami, allergique au monde.
    Cordialement,
    Lucm

    RépondreSupprimer