dimanche 30 octobre 2016

Un godet pour Yonnet !


Paul Almásy via Pop9

Les indispensables éditions de L'échappée publient une sélection des chroniques (et dessins) que Jacques Yonnet consacra aux bistrots de la capitale pour L'Auvergnat de Paris. On ne présente plus l'auteur de Rue des maléfices, le compagnon de la grappe de Robert Giraud, Francis Carco, Jean-Paul Clébert, Robert Doisneau ou Pierre Mac Orlan, résistant, et à l'origine, grâce à un article, de l'arrestation du fameux Docteur Petiot… Au début des années soixante, l'hebdo « du Massif central et fier de l’être », journal professionnel des brasseries et cafés parisiens, offre au sieur Yonnet, et à ses lecteurs, une chronique. Yonnet ne se fait pas prier et durant 13 années, explore les lieux, leurs secrets, leur histoire, leur mythologie, des Halles à Montmartre, du Marais à Maubert (son quartier). Un régal entre voyage dans le temps, nostalgie, petites gens anonymes, personnages historiques, mystification, poésie et politique – comme elles sont délectables par exemple ces pages consacrées à la transformation des Halles et à la légende des rats du cœur de la capitale.

On n'oubliera pas de se graisser le toboggan au Festival des Troquets dont le passionnant programme se découvre ici et qui débute tout bientôt
(il sera question de Yonnet notamment les 24 et 26 novembre).
Bonus : de Villeurbanne, on me signale gentiment ce numéro de Mauvais genres consacré samedi dernier au bouquin de Yonnet.

1 commentaire:

  1. On se régale à lire ça.
    Par, ailleurs j'en profite pour renouveler l'appel passé à la fin de l'article :http://radioherbetendre.blogspot.fr/search/label/Jacques%20Yonnet
    Quiconque a une piste sur les interprètes des chansons de Yonnet peut nous contacter.
    À la bonne vôtre !
    Jules

    RépondreSupprimer