mardi 18 octobre 2016

Salauds de pauvres !


Je n'aime pas les pauvres. Leur existence, qu'ils acceptent, qu'ils chérissent, me déplait ; leur résignation me dégoute. A tel point que c'est, je crois, l'antipathie, la répugnance qu'ils m'inspirent, qui m'a fait devenir révolutionnaire. Je voudrais voir l'abolition de la souffrance humaine afin de n’être plus obligé de contempler le repoussant spectacle qu'elle présente. Je ferais beaucoup pour cela. Je ne sais pas si j'irais jusqu'à sacrifier ma peau ; mais je sacrifierais sans hésitation celles d'un grand nombre de mes contemporains. Qu'on ne se récrie pas. La férocité est beaucoup plus rare que le dévouement.
Georges Darien, La Belle France, 1898

Aucun commentaire:

Publier un commentaire