mardi 16 août 2016

Tout ça pour ça ?

 thisisn'thappiness


- Elle rentre quand ?
- Je ne sais pas exactement. Dans dix jours, a priori.
- Bon, mais ça va, t'es peinard là, tu vis à ton rythme… Et tu as l'air d'aller mieux.
- Je dors toujours aussi mal.
- Des cauchemars ?
- Pas vraiment. Je me réveille en pleine nuit avec une prémonition et plus moyen ensuite de fermer l'œil.
- Quel type de prémonition ?
- Cette nuit, j'étais persuadé qu'on n'allait plus se revoir.
- T'avais peur que j'ai un accident sur la route ?
- Je ne parle pas de toi, ducon. J'avais peur que la guerre soit déclarée avant son retour, que les routes soient coupées, que la planète disparaisse sans qu'on ait le temps de refaire l'amour une dernière fois…
- Où tu vas chercher tout ça, toi ?… T'as vraiment besoin de vacances !
- Je ne cherche rien.
- La troisième guerre mondiale, c'est des conneries !
- Détrompe-toi ! Dès que la Clinton est élue, ça va barder !
- T'es le seul à en parler ! Je suis bien les infos en ce moment, c'est mentionné nulle part !
- Oui, j'imagine que Gougueule actualités ne va pas envoyer des alertes sur la guerre nucléaire. Ça pourrait en dissuader certains de rêver du nouveau modèle de l'aïe-faune ou de la dernière version d'un jeu à la con.
- En parlant de jeu à la con, j'ai lu ce que tu m'avais envoyé sur Poquémonego.
- Effrayant, non ?
- Parano, je dirais.
- Tu trouves que le papier exagère ?
- Je ne sais pas. En tous cas, tu deviens parano quand tu lis ça.
- Les règles d'utilisation du jeu sont explicites.
- Personne ne les lit.
- Les choses sont pourtant claires : les données récoltées par l'éditeur du jeu constituent un actif de l'entreprise.
- J'ai vu que certains maires ont demandé à Niantic de ne plus figurer sur la carte virtuelle du jeu : Hiroshima et Auschwitz notamment.
- C'est compréhensible. Ce qui l'est moins, c'est que tous ces joueurs acceptent sans problème de filmer leur intérieur, qu'il soit enregistré, catalogué, archivé par l'éditeur qui a le droit – c'est écrit – de le faire parvenir aux autorités, à des tiers privés, à qui bon lui semble.
- C'est vrai qu'on n'y pense pas. On a tellement pris l'habitude que nos rues, la moindre adresse soit photographiée, filmée, répertoriée sur Gougueule…
- Qui n'est autre que l'ancienne maison-mère de Niantic, elle-même fondée par un fonds d'investissement créé par la CIA.
- C'est ça qui est incroyable ! On dirait le scénario d'une série…
- C'est pourtant la réalité. On veut nous faire croire que c'est le virtuel, mais c'est bel et bien le réel ! Ils ont tout compris !
- Moi, je n'ai rien à cacher de toute manière.
- C'est sur ce genre de raisonnement qu'ils comptent. Et qu'ainsi personne ne s'oppose à cette intrusion, à la surveillance intégrale de nos vies, de notre intimité. Facebouc avait déjà commencé le travail, tous ces gogos accros y mettant leur vie privée, leur moindre activité. Mais à côté de ce qui est obtenu à travers ce jeu à la con, et ce qui est à venir, Facebouc, c'est de la rigolade. De la rigolade nécessaire pour cette terrible entreprise de contrôle de nos vies, mais de la rigolade !
- Ta colère n’est pas en convalescence, elle…
- Ce n'est pas de la colère…
- En tous cas, tu as repris du poil de la bête. C'est épatant !
- Surtout si on pense que sous peu une déflagration va
tous nous emporter ! Putain !, je me serais coltiné tous ces pénibles et humiliants moments pour rien…


7 commentaires:

  1. C'est ô combien vrai tout ça.
    Mais qui est le beau gosse qui orne ce blog en exergue ?
    Jules

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le beau gosse, c'était Keaton, enfin ! Mais je l'ai zappé pour une belle lectrice...

      Supprimer
  2. Bon sang, mais c'est bien sûr !
    Chuis ballot, parfois.
    Jules

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup, j'ai un doute… Bon, maintenant, faut trouver qui a remplacé Buster… Allez, bonne journée cher Jules !

      Supprimer
  3. Si cette scène est tirée d'un film, j'hésite entre Bernadette (ayant une petite idée de vos goûts) et... euh, Claudia ?
    J

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je vous laisse encore une chance… Indice ? : il ne s'agit pas d'un film mais du tournage d'un film…

      Supprimer
  4. Ok. Donc, si ce n'est pas Françoise, c'est Catherine sa frangine.
    Mais avouez que ce 3/4 n'est pas évident.
    Bien à vous.
    Jules

    RépondreSupprimer