mardi 19 mai 2020

Rideau !


Un ami exilé sur son île, loin de la de nouveau puante capitale, me signale ce texte d'Evelyne Pieillier qui avait échappé à mon inexpugnable veille sur l'info. La dramaturge et collaboratrice du Diplo revient sur le rapport sur les conditions sanitaires de réouverture des lieux de spectacle, remis à Jupiter par l’infectiologue François Bricaire, ancien médecin de garde à la Comédie-Française. Extrait du billet : 
Il y a un reproche qu’on ne pourra pas faire à ce rapport : celui de ne pas être inventif. Franchement, il en est même saisissant. Il faudra n’utiliser qu’un fauteuil sur trois, pour une disposition en quinconce. Spectateurs masqués. Distanciation sociale contrôlée sur le chemin des toilettes. Pas d’entracte, pas de buvette. Marquage au sol et « contrôle des flux ». Acteurs et musiciens devront se tenir à au moins un mètre les uns des autres. Si deux chanteurs ne peuvent pas être aussi éloignés, pour cause de mise en scène déraisonnable, ils devront subir un test (porteur, pas porteur ?), et avant chaque représentation, leur température sera vérifiée. On imagine la place qu’il faudra pour les chœurs, ou pour un orchestre symphonique, et on est surpris. Pas évident à diriger, de surcroît...
L'ensemble est à lire ici



Aucun commentaire:

Publier un commentaire